S’associer entre marchands de biens : comment se protéger ?

Dans cet article, nous allons voir quels sont les avantages et inconvénients que présente le fait de s’associer en tant que marchand de biens. Également, nous évoquerons quels sont moyens de se protéger des dérives inhérentes au principe même d’association.

Est-ce qu’il faut s’associer pour pratiquer une activité d’achat/revente ? Si oui, comment se protéger en tant que personne physique ? Telles sont les questions auxquelles nous allons tenter de répondre.

Comment éviter les pièges de la fiscalité ?

Les bases de la TVA du marchand de biens, l’imposition des bénéfices et le choix de société.

S’associer en tant que marchand de biens : avantages et inconvénients

Il n’existe pas de réponse universellement correcte dans l’immobilier. Savoir si l’association est une solution judicieuse dans l’univers de l’achat/revente dépend des besoins et volontés de chacun. La réponse à cette question dépend de beaucoup de paramètres.

Comme vous le savez, s’associer présente énormément d’avantages ! Le premier étant de faire des opérations même sans capital. Néanmoins, il existe aussi certains inconvénients qui témoignent de l’importance de se protéger quoi qu’il arrive.

 

Pour commencer par citer des avantages, si vous débutez sans capital, cela peut être très intéressant de vous associer avec quelqu’un ayant les fonds nécessaires pour financier l’opération. Vous pourrez, de votre côté, apporter le temps, l’énergie et les compétences nécessaires au bon déroulement de cette dernière. C’est un échange de bons procédés. Associez-vous avec des personnes ayant des capacités financières importantes mais ne possédant pas les qualités et les ressources dont vous disposez. Vous pourrez vous prévaloir de ces ressources et ainsi apporter une plus-value à votre associé. Dans ce cas, l’association est une solution pour commencer à vous constituer un capital intéressant.

Cependant, ce n’est pas aussi facile que ça. Pour convaincre un investisseur ou une quelconque personne ayant du capital de vous faire confiance et de vous financer, il faut faire ses preuves. Peu importe de qui il s’agit, voyez la personne en face de vous comme une banque. Soyez aussi sérieux et convaincants dans vos propos. Notez qu’un apporteur d’affaires peut être un grand investisseur mais aussi un ami, un membre de votre famille ou un collègue.

En tant que débutant, il est difficile de faire ses preuves dans le domaine de l’achat/revente. En effet, attirer des investisseurs est un défi qui demande un certain aplomb. Les personnes qui accepteront de vous financer attendront de vous que vous leur présentiez un projet sans faille et rentable, que vous ayez un réseau et des connaissances en béton. En somme, trouvez des bonnes affaires et vous trouverez des gens qui ont de l’argent.

Malgré tout, quand on débute, le manque d’expérience est forcément l’aspect le plus compliqué.

Cela nous amène au deuxième avantage d’une association entre marchands de biens, à savoir le partage d’expérience et la possibilité de monter en compétences plus rapidement.

En effet, être lié avec un marchand de biens sur une opération va vous permettre d’apprendre à une vitesse bien plus importante que si vous étiez seul face à tous les problèmes qu’engendre une opération.

 

Cependant, faites toujours attention aux personnes avec qui vous vous associez. Il est primordial de s’entourer de personnes avec lesquelles vous avez la même vision du monde et des affaires. Puisque vos réputations seront liées dans le domaine, préservez-vous !

S’associer c’est choisir de travailler avec quelqu’un étant guidé par les mêmes valeurs, souhaitant réaliser les mêmes types d’opérations et étant intéressé par les mêmes typologies de biens immobiliers.

On perçoit donc ici un inconvénient de l’association, à savoir le fait de se retrouver lié sur un projet important avec une personne en contradiction avec nos valeurs et nos envies. Cela peut vite devenir un calvaire.

C’est pourquoi nous en venons à l’importance et la nécessité de monter cette association en règle pour se protéger.

Il n’existe pas de réponse universellement correcte dans l’immobilier. Savoir si l’association est une solution judicieuse dans l’univers de l’achat/revente dépend des besoins et volontés de chacun. La réponse à cette question dépend de beaucoup de paramètres.

Comme vous le savez, s’associer présente énormément d’avantages ! Le premier étant de faire des opérations même sans capital. Néanmoins, il existe aussi certains inconvénients qui témoignent de l’importance de se protéger quoi qu’il arrive.

Pour commencer par citer des avantages, si vous débutez sans capital, cela peut être très intéressant de vous associer avec quelqu’un ayant les fonds nécessaires pour financier l’opération. Vous pourrez, de votre côté, apporter le temps, l’énergie et les compétences nécessaires au bon déroulement de cette dernière. C’est un échange de bons procédés. Associez-vous avec des personnes ayant des capacités financières importantes mais ne possédant pas les qualités et les ressources dont vous disposez. Vous pourrez vous prévaloir de ces ressources et ainsi apporter une plus-value à votre associé. Dans ce cas, l’association est une solution pour commencer à vous constituer un capital intéressant.

Cependant, ce n’est pas aussi facile que ça. Pour convaincre un investisseur ou une quelconque personne ayant du capital de vous faire confiance et de vous financer, il faut faire ses preuves. Peu importe de qui il s’agit, voyez la personne en face de vous comme une banque. Soyez aussi sérieux et convaincants dans vos propos. Notez qu’un apporteur d’affaires peut être un grand investisseur mais aussi un ami, un membre de votre famille ou un collègue.

En tant que débutant, il est difficile de faire ses preuves dans le domaine de l’achat/revente. En effet, attirer des investisseurs est un défi qui demande un certain aplomb. Les personnes qui accepteront de vous financer attendront de vous que vous leur présentiez un projet sans faille et rentable, que vous ayez un réseau et des connaissances en béton. En somme, trouvez des bonnes affaires et vous trouverez des gens qui ont de l’argent.

Malgré tout, quand on débute, le manque d’expérience est forcément l’aspect le plus compliqué.

Cela nous amène au deuxième avantage d’une association entre marchands de biens, à savoir le partage d’expérience et la possibilité de monter en compétences plus rapidement.

En effet, être lié avec un marchand de biens sur une opération va vous permettre d’apprendre à une vitesse bien plus importante que si vous étiez seul face à tous les problèmes qu’engendre une opération.

 

Cependant, faites toujours attention aux personnes avec qui vous vous associez. Il est primordial de s’entourer de personnes avec lesquelles vous avez la même vision du monde et des affaires. Puisque vos réputations seront liées dans le domaine, préservez-vous !

S’associer c’est choisir de travailler avec quelqu’un étant guidé par les mêmes valeurs, souhaitant réaliser les mêmes types d’opérations et étant intéressé par les mêmes typologies de biens immobiliers.

On perçoit donc ici un inconvénient de l’association, à savoir le fait de se retrouver lié sur un projet important avec une personne en contradiction avec nos valeurs et nos envies. Cela peut vite devenir un calvaire.

C’est pourquoi nous en venons à l’importance et la nécessité de monter cette association en règle pour se protéger.

Comment gagner facilement 60 000€ ?

À travers une opération de rénovation que n’importe qui peut réaliser, avec la bonne méthode.

Monter une association de marchand de biens en règle et se protéger

Au regard des inconvénients cités ci-dessus et des caractéristiques inhérentes au principe même d’association, il est primordial de se protéger au maximum. La confiance n’empêche pas la prudence. Même si vous vous associerez souvent avec des personnes que vous connaissez ou avec qui vous partagez les mêmes valeurs, cela ne protège en rien d’un litige. Surtout quand il y a de l’argent en jeu.

En effet, il existe divers moyens de vous protéger si vous vous associez avec d’autres partenaires sur une opération d’achat/revente.

Par exemple, établir un contrat de partenariat, être facturé en tant qu’apporteur d’affaire, créer une société ensemble, etc.

  • Ne pas s’associer à n’importe qui

Le plus important pour savoir avec qui s’associer et pour bien choisir son partenaire, c’est de choisir des personnes expérimentées, de confiance et sérieuses. Pour cela, il existe plusieurs réseaux nationaux de marchand de biens, tel que celui de la MDB Academy, qui permet de mettre en relation des personnes impliquées dans l’activité d’achat/revente entre elles. D’où l’intérêt de suivre une formation. On dira souvent que le réseau est un aspect essentiel au bon déroulé de l’activité d’achat/revente.

  • Établir un contrat de partenariat

Pour rappel, en droit, un contrat est un accord de volontés concordantes entre une ou plusieurs personnes (les parties) en vue de créer une ou des obligations juridiques. Vous pourrez donc y inscrire à peu près ce que vous voulez.

L’intérêt de ce contrat va être de poser noir sur blanc les conditions de votre accord.

Ne pensez pas à économiser des frais d’avocat, car cette étape est essentielle. Ce dernier évoquera les termes de l’accord de façon clair et nette et définira les solutions à trouver s’il y a un litige. Penser au pire et s’y préparer est important dans une activité à risque comme l’achat/revente.

 

  • Créer une SEP (société en participation)

Pas de panique si vous ne savez pas de quoi il s’agit, c’est normal ! La SEP est un type de société peu connu et occulte, c’est-à-dire qu’elle n’est pas officiellement publiée et seul le fisc en connaît l’existence. Cette société n’a donc qu’une existence au niveau des impôts, mais n’existe pas au niveau du greffe.

Le but étant que les statuts définissent de façon très précise qui amène quoi au sein de l’association. Ces statuts sont publiés par un expert-comptable. Si la SEP présente donc plusieurs avantages, sa création coûte assez cher en raison de sa spécificité et du fait que tous les comptables ne s’y connaissent pas forcément.

  • Créer une société dédiée à l’opération (SAS ou SARL)

Il est déconseillé de réaliser une opération avec un associé à l’intérieur de votre société mère, c’est-à-dire la société avec laquelle vous réalisez la plupart de vos opérations.

Si les choses ne se passent pas bien, cela aura un impact sur votre propre société.

L’avantage d’une SAS ou d’une SARL dédiée à l’opération est que vous pouvez aisément décider de clôturer la société à l’issue du partenariat. Si vous souhaitez enchainer les opérations avec votre associé, aucun problème. Il vous suffit de réinjecter les fonds et de continuer à réaliser des opérations ensemble avec cette même société. Sachant qu’au sein de ces deux types de société, vous pouvez rédiger un pacte d’associé qui scelle toutes les règles que vous souhaitez ajouter.

Comment faire financer mon projet ?

Comment se faire financer vos opérations et lancer une activité d’achat-revente même sans apport.

OBTENEZ VOTRE FORMATION GRATUITE

La fiscalité du marchand de biens

Les base de la TVA du marchand de biens, l’imposition des bénéfices et le choix de société.

Comment gagner facilement 60 000€

À travers une opération de rénovation que n’importe qui peut réaliser, avec la bonne méthode.

Le financement

Comment se faire financer vos opérations et lancer une activité d’achat-revente même sans apport.

HOTAB Florian
HOTAB Florian
2021-06-15
Excellente formation, le contenu est de qualité et surtout l'équipe est disponible à tout instant.
Elie CANIVENC
Elie CANIVENC
2021-06-06
au top !
KART INDOOR CHRONO
KART INDOOR CHRONO
2021-06-03
Formation très complète et c'est top de pouvoir la suivre quand on le souhaite en visionnant les vidéos
Patrick Aumiaux
Patrick Aumiaux
2021-05-26
La formation MDB EXPERT assurée par Yoni est d'une grande qualité et très bien structurée. Les nombreuses vidéos en ligne sont très bien faites et permettent un très bon apprentissage en mode elearning. Une formation complète basée sur l'expériene du terrain. Merci Yoni. Bravo à toute l'équipe.
Daniel Yaramis
Daniel Yaramis
2021-05-18
Franck Barthelemy
Franck Barthelemy
2021-05-17
Une formation de très grande qualité. Très complète, qui va à l'essentiel et qui permet aux personnes novices de comprendre aisément le métier de MdB. C'est la première fois que je rencontre une formation sur internet de ce niveau. Je la recommande vivement. Encore merci Yoni pour tout ce travaille.
Xavier Frabo
Xavier Frabo
2021-05-12
Formation résidentielle faite début Mai 2021. Contenu top, vraiment pro et qui structure très bien l'activité de Marchand De Bien. Yoni maitrise vraiment bien son sujet et présente les choses avec beaucoup de pédagogie et clarté.
Elodie MILLIOT
Elodie MILLIOT
2021-05-11
Bjr, formation super intéressante, passionnante et claire dans les explications, je la trouve complète. De plus, financée par le CPF, un vrai plus. Beaucoup de sujet, de technique abordé et des conseils donnés. Je recommande vivement pour ceux ou celles qui veulent se lancer!! Merci pour cette formation très instructive.
Enzo RIVET
Enzo RIVET
2021-05-05
Une formation complète et d'une qualité rare. L'agencement des modules est le plus optimisé possible. Yoni fait preuve d'un grand professionnalisme. Merci beaucoup pour cette formation
cedric hervet
cedric hervet
2021-05-01
Super formation, très enrichissante. je recommande à toutes personnes qui souhaitent se lancer dans l'activité de marchand de biens